Thérapie  HTSMA (Hypnose - Thérapies Stratégiques - Mouvements Alternatifs)

Mise au point par le docteur Eric Bardot, cette forme de thérapie est issue du tissage entre l'Hypnose Ericksonienne, la Thérapie Brève et l'EMDR de Francine Shapiro. Il s'agit d'un modèle intégratif d'hypnose fractionnée qui associe d'une part une stratégie de traitement et des stimulations alternatives d'autre part. Elle est principalement adaptée au travail sur le vécu d'une détresse. La détresse étant un vécu négatif, impactant le corps et l'esprit avec une intensité importante et permanente.

En sachant que chacun a des ressources qui peuvent être mobilisées, le travail consiste à réassocier par tissage la partie saine et la partie dysfonctionnelle pour faire émerger une restructuration cognitive et émotionnelle et permettre une projection vers le futur.

Cette approche se veut souple et humaniste car s'agissant de traumatisme, il est essentiel de sécuriser la personne en évitant autant que possible les abréactions parfois douloureuses.

1- C'est une approche globale centrée sur la relation humaine comme processus d'influence réciproque dans ces trois dimensions interpersonnelles : relation au monde, aux autre et à soi-même et dans ces trois dimensions intra personnelles : perceptif, imaginaire, cognitif

L'action matérialise les liens entre diverses dimensions inter et intra personnelles.

2 - Elle cherche à utiliser et à amplifier ce que la relation humaine peut contenir comme effet thérapeutique afin de permettre au patient d'activer ses ressources et ses compétences, ce qui nécessite que le thérapeute s'implique dans le processus.

3 - C'est une thérapie du vivant : à la recherche de ce que vit encore en terme d'interactions chez le patient (ressources, compétences) afin d'aider le patient à rendre vivant ce qui est figé.

4 - Le thérapeute utilise des techniques ou des stratégies qui vont permettre au processus de se débloquer (effet recadrage). Dans le ici et maintenant le thérapeute utilise la transe d’observation afin de pouvoir observer et utiliser les effets du processus sur lui-même dans la thérapie.

5 - Une approche multi niveau à partir des savoirs : psychologie, psychiatrie, éthologie, ethnologie, linguistique, sociologie, philosophie, intelligence artificielle, sciences cognitives et neuroscience.

6 - Une lecture associant à la pratique de Milton Erickson, les apports de la systémique, dans laquelle nous incluons le constructivisme et la cybernétique de deuxième ordre, du déconstructionnisme social ainsi que des travaux de bowlby sur l'attachement, et de Daniel Stern sur l'intersubjectivité.

7 - Un non modèle ou une matrice des phénomènes relationnels non spécifiques de la thérapie à partir desquels vont s'exprimer les interactions thérapeute / patient, au service du processus de changement. Les techniques et les stratégies utilisées ont comme fonction de débloquer le processus thérapeutique lorsque celui-ci est figé. Elles doivent s'ajuster à la problématique présente.En ce sens, chaque intervention est unique même si ces interventions peuvent, par la suite être classées en cartes ou en modélisation (préféré à protocole) à des fins d'enseignement.

8 - Approche non pathologisante : l'HTSMA repose sur l'idée que le changement ne peut se produire qu'en mobilisant ce qui peut se mettre en mouvement et non ce qui est figé.

9 - On ne s'occupe pas du symptôme mais de déconstruire la relation figée qu'entretient le patient avec son symptôme, c'est à dire son problème. Comme métaphoriser le symptôme ?

10 - Elle recherche la coopération thérapeute / patient ver la co-création dans le présent immédiat (là, maintenant) d'un espace imaginaire partagé (espace de rencontre de deux paysages mentaux) : espace en trois dimensions.